Comment développer ses compétences quand on est cadre ?

Souhaitez-vous développer vos compétences professionnelles ? Cela vous permettra de vous tenir informé des nouveautés dans votre domaine, d’accroître le champ de vos savoirs et de devenir un meilleur cadre. Si vous vous demandez comment vous y prendre, on a répertorié dans ce billet quelques pistes de solutions pour vous faciliter la tâche.

Exécuter un bilan objectif de ses compétences

On ne peut pas soigner un patient sans connaître la maladie dont il souffre. De la même manière, vous devez chercher à savoir les aspects de votre domaine de compétences qui nécessitent un renforcement particulier. Effectuez un examen sans complaisance de vos savoir-faire. Trouver ses propres faiblesses n’est pas toujours une tâche aisée. Pour y arriver, reconsidérez les missions que vous avez accomplies avec le moins d’efficacité dernièrement. Mettez à contribution des collègues qui pourront vous suggérer les points sur lesquels vous ne donnez pas le meilleur de vous-même.

Optimiser son organisation pour dégager un supplément de temps

Une fois vos faiblesses identifiées, il reste à trouver le temps nécessaire pour acquérir les nouvelles compétences afférentes. Contrairement au sentiment partagé par un grand nombre de professionnels, il est facile de générer quelques heures supplémentaires à consacrer à ses travaux personnels. Commencez par éliminer les occupations inutiles qui vous volent des dizaines de minutes au quotidien. Efforcez-vous d’être mieux concentré sur vos tâches. Et vous verrez des heures voire quelques jours se libérer comme par enchantement.

Miser sur la formation continue

La formation continue peut prendre la forme d’un cursus à distance que vous pouvez suivre en vous inscrivant dans un organisme adapté. Mais certains établissements comme Sciences Po proposent des formules d’enseignement où la présence du professionnel est réduite au minimum. Cette solution s’impose quand la compétence concernée ne peut s’acquérir qu’à la faveur d’une formation de grande envergure. Il vous suffira d’adopter le système et la formation adaptés à vos besoins pour perfectionner vos talents.

Mettre à profit les conférences et les séminaires

Pour des compétences qui n’exigent pas une inscription à un programme universitaire, vous pourrez exploiter la formule des conférences et des séminaires. Il peut s’agir de la maîtrise d’un nouveau logiciel ou d’un concept nouvellement apparu et qui révolutionne votre domaine. Afin d’acquérir ces connaissances, choisissez un séminaire qui y est spécifiquement dédié. Mais ne vous laissez pas séduire par les sirènes des conférenciers de qualité médiocre qui pullulent sur la toile. Menez des investigations, lisez des avis et faites-vous votre propre opinion avant de vous décider.

Intégrer des groupes de réflexion

Les ennuis que vous rencontrez peuvent-ils être résolus juste par l’aide d’un professionnel du même domaine que vous ? Là, vous n’avez pas besoin d’investir dans une formation. Inscrivez-vous sur les forums professionnels orientés sur votre thématique. Certes, il y en a de moins en moins depuis l’avènement des réseaux sociaux. Mais il en existe toujours. Cherchez et vous en trouverez. Sinon, regardez du côté des groupes de partage dans les communautés virtuelles.

S’abonner à des revues spécialisées

Vous possédez la quasi-totalité des connaissances indispensables pour exécuter correctement vos missions. Mais vous tenez à vous informer des nouvelles idées qui émergent et feront peut-être l’objet d’une prochaine révolution dans votre domaine. Alors, abonnez-vous à des revues spécialisées. Avec le Web, des formules numériques existent désormais. Elles présentent l’avantage d’être pratiques et financièrement accessibles. Mais rien ne vous empêche de vous abonner à une revue papier classique.

Comme vous vous en rendez compte, diverses solutions s’offrent à vous si vous voulez pousser les limites de vos connaissances dans votre domaine professionnel. Choisissez celle qui convient à votre situation actuelle et devenez un cadre performant.