Téléphone mobile : Comment s’assurer contre l’oxydation ?

Si l’usage du téléphone portable s’est largement démocratisé, le prix de cet appareil n’en reste pas moins relativement élevé en raison des progrès technologiques incessants. Comptez en moyenne plusieurs centaines d’euros pour en acquérir un modèle récent et neuf. Aussi, le choix d’assurer son smartphone s’impose de plus en plus. Comme pour une assurance voiture ou habitation, il vous faut vérifier que l’assurance que vous aurez choisi couvre bien les risques auxquels votre téléphone pourra être potentiellement exposé. Prenons par exemple le cas du phénomène d’oxydation.

Qu’est-ce que le risque « oxydation » pour votre smartphone ?

Appliqué à un smartphone, le terme d’oxydation signifie la mise en contact de l’appareil avec de l’eau. Annoncé de la sorte, cela peut semble être un risque peu important car peu fréquent. En réalité, les causes possibles d’oxydation sont nombreuses. Elle peut ainsi se produire lorsque vous vous immergez (de façon volontaire ou non !) dans la mer ou dans une piscine. Votre téléphone peut également subir d’importants dommages si vous êtes exposés longuement à la pluie sans protections adaptées. Comment ne pas évoquer le manque de vigilance du possesseur du smartphone ? En effet, il n’est pas rare de laisser tomber malencontreusement son appareil dans une flaque d’eau, une bassine, un évier ou même dans les toilettes !

Les conséquences d’une oxydation sur un téléphone portable varient en fonction de sa conception mais également du temps d’exposition aux liquides. Dans certains cas, les dommages seront irréversibles et vous serez contraint de remplacer votre appareil. Vous aurez également du mal à récupérer les données stockées sur le téléphone endommagé. Heureusement, la résistance des appareils face aux risques d’oxydation progresse d’années en années. Désormais, il est possible de les confier à une entreprise spécialisée qui saura remettre en fonctionnement votre téléphone.

Comment s’assurer contre ce risque ?

Vous trouverez sur le marché de nombreuses propositions d’assurance pour votre smartphone. Vous constaterez également que les prix varient du simple au triple et parfois plus encore ! De plus, nous attirons votre attention sur le fait que les risques couverts sont loin d’être identiques d’une assurance à l’autre. Aussi, vous devez vous montrer aussi minutieux lors du choix d’une assurance téléphone que pour une assurance santé ou de voiture. Pensez à lire l’ensemble des garanties du contrat.

Prenez également connaissance des exigences de l’assureur pour déclencher un remboursement. Celles-ci varient en effet en fonction des compagnies d’assurance tout comme les montants d’indemnisation. Si vous souhaitez être guidé pour le choix de votre couverture anti-oxydation, vous avez la possibilité de parcourir les nombreux forums internet dédiés à ce sujet. Vous y trouverez tous les renseignements nécessaires et vous y obtiendrez également des avis de consommateurs. Enfin, n’hésitez pas à utiliser les comparateurs d’assurance afin de trouver le contrat au meilleur rapport qualité/prix possible.

Si l’oxydation a été provoquée par un tiers et de façon non volontaire (lors d’une bousculade par exemple), vous pouvez lui demander de faire jouer sa responsabilité civile. Ce cas très particulier n’est pas couvert par votre assurance mobile.

Les premiers réflexes à avoir

Avant de contacter votre assureur, commencez par vérifier l’état de l’appareil après oxydation. Retirez la carte SIM et regarder en dessous son emplacement. Si cette zone reste de couleur blanche alors l’intérieur n’a pas été touché et les dommages resteront limités. Dans le cas de la présence d’une couleur rose ou rouge, il y a fort à parier que la batterie de votre appareil ait été endommagée.

Pensez également à retirer au plus vite l’intégralité des équipements et périphériques externes connectés au téléphone lors du contact avec l’eau.