Comment développer ses compétences quand on est cadre ?

Souhaitez-vous développer vos compétences professionnelles ? Cela vous permettra de vous tenir informé des nouveautés dans votre domaine, d’accroître le champ de vos savoirs et de devenir un meilleur cadre. Si vous vous demandez comment vous y prendre, on a répertorié dans ce billet quelques pistes de solutions pour vous faciliter la tâche.

Exécuter un bilan objectif de ses compétences

On ne peut pas soigner un patient sans connaître la maladie dont il souffre. De la même manière, vous devez chercher à savoir les aspects de votre domaine de compétences qui nécessitent un renforcement particulier. Effectuez un examen sans complaisance de vos savoir-faire. Trouver ses propres faiblesses n’est pas toujours une tâche aisée. Pour y arriver, reconsidérez les missions que vous avez accomplies avec le moins d’efficacité dernièrement. Mettez à contribution des collègues qui pourront vous suggérer les points sur lesquels vous ne donnez pas le meilleur de vous-même.

Optimiser son organisation pour dégager un supplément de temps

Une fois vos faiblesses identifiées, il reste à trouver le temps nécessaire pour acquérir les nouvelles compétences afférentes. Contrairement au sentiment partagé par un grand nombre de professionnels, il est facile de générer quelques heures supplémentaires à consacrer à ses travaux personnels. Commencez par éliminer les occupations inutiles qui vous volent des dizaines de minutes au quotidien. Efforcez-vous d’être mieux concentré sur vos tâches. Et vous verrez des heures voire quelques jours se libérer comme par enchantement.

Miser sur la formation continue

La formation continue peut prendre la forme d’un cursus à distance que vous pouvez suivre en vous inscrivant dans un organisme adapté. Mais certains établissements comme Sciences Po proposent des formules d’enseignement où la présence du professionnel est réduite au minimum. Cette solution s’impose quand la compétence concernée ne peut s’acquérir qu’à la faveur d’une formation de grande envergure. Il vous suffira d’adopter le système et la formation adaptés à vos besoins pour perfectionner vos talents.

Mettre à profit les conférences et les séminaires

Pour des compétences qui n’exigent pas une inscription à un programme universitaire, vous pourrez exploiter la formule des conférences et des séminaires. Il peut s’agir de la maîtrise d’un nouveau logiciel ou d’un concept nouvellement apparu et qui révolutionne votre domaine. Afin d’acquérir ces connaissances, choisissez un séminaire qui y est spécifiquement dédié. Mais ne vous laissez pas séduire par les sirènes des conférenciers de qualité médiocre qui pullulent sur la toile. Menez des investigations, lisez des avis et faites-vous votre propre opinion avant de vous décider.

Intégrer des groupes de réflexion

Les ennuis que vous rencontrez peuvent-ils être résolus juste par l’aide d’un professionnel du même domaine que vous ? Là, vous n’avez pas besoin d’investir dans une formation. Inscrivez-vous sur les forums professionnels orientés sur votre thématique. Certes, il y en a de moins en moins depuis l’avènement des réseaux sociaux. Mais il en existe toujours. Cherchez et vous en trouverez. Sinon, regardez du côté des groupes de partage dans les communautés virtuelles.

S’abonner à des revues spécialisées

Vous possédez la quasi-totalité des connaissances indispensables pour exécuter correctement vos missions. Mais vous tenez à vous informer des nouvelles idées qui émergent et feront peut-être l’objet d’une prochaine révolution dans votre domaine. Alors, abonnez-vous à des revues spécialisées. Avec le Web, des formules numériques existent désormais. Elles présentent l’avantage d’être pratiques et financièrement accessibles. Mais rien ne vous empêche de vous abonner à une revue papier classique.

Comme vous vous en rendez compte, diverses solutions s’offrent à vous si vous voulez pousser les limites de vos connaissances dans votre domaine professionnel. Choisissez celle qui convient à votre situation actuelle et devenez un cadre performant.

Comment se préparer au concours de Sciences Po Paris ?

Le taux de réussite d’entrée aux concours des IEP (Institut d’études politiques) s’élève à 12 %. Il s’agit donc d’être bougrement bien préparé pour réussir ce challenge. Plusieurs établissements peuvent vous aider dans cette démarche, dès la 1re, en Terminale et après le Bac.

L’option Sciences Po

Près de 60 classes de prépa littéraires proposent une option complémentaire pour préparer l’entrée aux IEP. Ces écoles offrent de 6 à 8 heures d’études hebdomadaires supplémentaires. Cependant, il faut savoir que les étudiants qui optent pour ce complément d’études se ferment les portes de Sciences-Po Paris, puisque cette institution recrute uniquement ses étudiants en classe de Terminale.

Que lire pour bien se préparer ?

En premier lieu, vous aurez à lire la presse quotidienne, mais également des mensuels davantage spécialisés sur l’actualité des débats culturels, tels que « Philosophie magazine », « Sciences humaines » ou « Books ». Ces trois magazines de grande qualité sont bien écrits, accessibles et ambitieux. Quelques ouvrages dits de « culture générale » vous seront également bien utiles. Parmi les innombrables titres disponibles, vous devrez privilégier ceux qui mettent en avant le sérieux et la rigueur universitaire. Un bon manuel doit définir d’une manière précise les notions utiles et être ancré dans une ouverture d’histoire des idées. En voici quelques-uns :

  • La Culture générale à Sciences Po
  • Leçons particulières de culture générale
  • Les 100 mots de la Culture générale
  • Cours familier de philosophie politique
  • Naissances de la politique moderne : Machiavel, Hobbes, Rousseau

Le manuel de référence

Il existe également un ouvrage « tout-en-un » qui recueille toutes les informations nécessaires aux étudiants à leur présentation au concours d’entrée de Sciences Po Paris, il s’agit de La Bible Sciences Po Paris. On y trouve une présentation détaillée des épreuves, les consignes pédagogiques, les méthodes à appliquer, les rapports de jurys, les corrigés de sujets blancs ainsi que des annales. Ce guide est assez complet et comprend plusieurs « trucs et astuces » permettant de réussir le concours.

Stages et cours du soir

L’institut PGE-PGO (Préparation aux grandes écoles – Préparation au grand oral) propose des cours du soir ainsi que des stages de préparation. Concernant les cours du soir, les étudiants doivent faire preuve d’une forte motivation car il n’est pas facile de quitter son travail ou ses cours pour reprendre en soirée des études auxquelles viendront s’ajouter plusieurs heures de travail personnel. L’institut propose également des stages de préparation durant les vacances scolaires, en hiver, printemps et été. Ces stages peuvent intéresser notamment les élèves de Première, avant qu’ils n’entrent en Terminale. À cet effet, vous trouverez des informations complémentaires sur le site https://www.pge-pgo.fr.

Les préparations en ligne

Le CNED (Centre national d’enseignement à distance) propose également une préparation en ligne sur leur site http://www.cned.fr. Cette préparation peut aider certains étudiants ne pouvant pas se déplacer à réussir le concours d’entrée de Sciences Po Paris.

Se préparer en solitaire

Bien que cette solution soit la plus économique et fonctionne pour certains étudiants, elle n’est réservée qu’aux meilleurs. C’est-à-dire à ceux qui possèdent les facultés de se motiver et de travailler en solitaire. Pour eux, les annales des concours, dont il est possible de disposer sur les sites internet des IEP, leur seront d’une grande utilité.

En résumé

Quelle que soit la manière choisie de vous préparer, optez pour la solution la mieux adaptée à votre niveau de connaissances et à vos méthodes de travail, mais également à votre tempérament. Ainsi, il se peut qu’un stage d’été vous suffise plutôt qu’une préparation annuelle. Un dernier conseil : n’essayez surtout pas d’associer une préparation à Sciences Po à une année d’études universitaires, vous risqueriez de gâcher les deux.

 

Tout ce que vous devez savoir sur le nouveau SUV Peugeot 3008

Le nouveau SUV Peugeot 3008 est le plus compact et le plus avancé de tous les utilitaires de la marque. Ce véhicule se distingue par les technologies qu’il possède et offre une expérience de conduite unique. Depuis sa parution, ce joujou de Peugeot fait beaucoup d’adeptes.

 

Un design extérieur original

Le SUV Peugeot 3008 séduit tout de suite par son design racé. Sa face avant est dotée d’une calandre puissante qui lui confère une puissance presque innée. Ses damiers chromés équipés de projecteurs LED, ses rétroviseurs enduits de chrome captivent encore plus l’attention. Son aspect sportif est rehaussé par des élargissures d’ailes, des pneumatiques de 19’’ et de fines barres de toit en aluminium.

 

Un véhicule plus spacieux

Pour ce nouveau modèle, le constructeur au lion a mis l’accent sur l’espace réservé aux passagers et aux bagages. En effet, ce nouveau SUV Peugeot 2008 apparemment plus petit est doté d’un empattement plus long pour plus de place. Les sièges arrières offrent plus d’espace pour les jambes et les pièces de coude procurent un confort optimal. Le coin bagage a également été amélioré et a une capacité totale d’environ 1580 litres, si on enlève la couverture et que l’on aplatit la deuxième rangée de sièges. Vous aurez également plus de facilité à transporter vos articles plus longs grâce à la banquette rabattable et le plancher plat.

 

Plus de légèreté et une conduite optimale

Le nouveau SUV Peugeot 3008 est plus léger que son prédécesseur. Sa conception ingénieuse et le recours à des matériaux plus légers comme l’acier VHSS en sont les principales raisons. Elle offre également une expérience de conduite plus dynamique et est plus sécuritaire à tous les niveaux. Les concepteurs de ce véhicule ont particulièrement pensé aux conducteurs avec la nouvelle vue latérale. Ce modèle est doté de l’i-Cockpit high tech de dernière génération. Cette technologie a été revisitée par l’ajout de boutons sensoriels. La visibilité est accrue grâce à la variation de l’intensité de l’éclairage. L’audition est mise à profit à l’aide de paramètres d’ambiance musicale. L’odorat est stimulé par l’arôme offert par le diffuseur de fragrance. Vous pouvez aussi profiter d’une option de massage multipoints sur les sièges.

 

Une connectivité en tout temps

Peugeot a pris conscience que le conducteur ainsi que les passagers doivent toujours être connectés au monde qui les entoure pour de multiples raisons. C’est dans cette optique que le nouveau SUV répond à toutes vos exigences en matière de connectivité. Il vous transporte dans un univers entièrement digitalisé grâce à des technologies ingénieuses comme les installations MirrorScreen, une recharge smartphone par induction ainsi que la navigation 3D connectée. La fonction MirrorScreen vous donne la possibilité de reproduire votre écran de smartphone sur l’écran tactile. Vous pouvez également jouir d’une fonction de reconnaissance vocale à distance. Le SUV Peugeot est aussi doté de la technologie FOCAL® qui lui permet une option HIFI haut de gamme. Les dix hauts parleurs qui en sont équipés contribuent à obtenir un son pur et sans faille à bord du véhicule.

 

TOP 10 des meilleures formations dans le paramédical

Le besoin de personnel dans le paramédical se fait de plus en plus ressentir aujourd’hui. Des millions de personnes travaillent ainsi dans ce domaine et chaque année, la fonction publique et le secteur privé recrute des dizaines de milliers dans cette filière. Découvrez ici les dix meilleures formations dans le secteur du paramédical.

Les bonnes raisons d’aller en thalasso

Thalasso bord de mer

Vous êtes stressé(e), fatigué(e), surbooké(e)? Vous avez envie de tout laisser en plan et de partir ? Ou bien vous avez mal au dos, vous souhaitez faire un régime, vous remettre au sport ? Vous cherchez une solution pour remédier à une de ces questions ? La réponse : la thalassothérapie ! Que propose cette cure du bien être ? Quelles sont les bonnes raisons pour y aller ?

Continuer la lecture de « Les bonnes raisons d’aller en thalasso »

Running trail : le matériel indispensable pour courir en toute sécurité

Allez, c’est parti pour une nouvelle aventure : le running trail ! Courir en pleine nature séduit chaque jour de plus en plus de pratiquants. Cette discipline garantit des sensations inédites. Parfois, on la pratique par beau temps, alors que d’autre fois, c’était sous la pluie. Mais à chaque fois une expérience super sympa ! Raison pour laquelle il faut toujours veiller à la qualité de l’équipement pour ne pas se retrouver dans des situations inextricables. Au fait, le trail est faite de surprises. Mieux vaut alors s’attendre au pire et s’équiper d’un minimum de matériel nécessaire pour faire face à toutes les difficultés rencontrées tout au long du parcours.

 

Que faut-il prendre avec soi ?

En trail running, un des points les plus importants est de limiter le poids à transporter et de n’emporter que le strict nécessaire. C’est ce que nous allons découvrir dans cet article.

  • Les chaussures

Bien évidemment, c’est l’équipement le plus important. Son choix est alors primordial. Vu la difficulté des parcours qui vous attend, mieux vaut ne pas en ajouter plus. Il faut choisir des chaussures dans lesquelles vous vous sentez à votre aise et qui respectent les caractéristiques du trail. Plusieurs éléments sont donc à surveiller, tels que le confort et la légèreté. Mais pas seulement, l’accroche, la protection et la stabilité sont aussi des éléments essentiels à considérer.

  • Les vêtements

Là aussi, il est important d’adapter votre look sportif en fonction du terrain sur lequel vous allez évoluer. Tenez également compte de la météo. En été, il est préférable d’opter pour un short léger ou un cuissard trail. En hiver, un collant ou un corsaire trail seront plus appropriés. Notez que la météo peut changer d’un moment à un autre. Pour parer à toute éventualité, il est important d’emporter une veste coupe-vent, voire imperméable. Vous pouvez aussi vous équiper d’une couverture de survie, d’un bonnet et des gants.

  • L’alimentation et l’eau

Songez aussi à transporter une poche à eau dans votre sac à dos. Pour un trail de 3h, un sac à eau de 2 à 5l est suffisant. N’oubliez pas de prendre de quoi vous alimenter. Privilégiez les aliments pouvant être assimilés plus vite, mais qui donnent de l’énergie : fruits secs, banane, sucre, etc.

  • Les accessoires indispensables

Pour les trails longs, les bâtons peuvent vous aider à surmonter plus facilement un fort dénivelé. Si vous participez à un trail nocturne, n’oubliez pas de transporter une lampe frontale. Vous aurez aussi besoin d’une montre GPS afin de mieux gérer la course.

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à trouver un calendrier trail et de vous inscrire à la compétition qui répond le plus à votre profil.

Comment stocker ses biens lorsqu’on part pour une longue période ?

Avez-vous décidé de prendre une année de repos et d’entreprendre un long voyage pour vous changer les idées ? Ou tout simplement, vous devez partir à l’étranger pour un bon bout de temps à cause de votre travail ? Le stockage de vos meubles vous posera toujours des problèmes. En effet, où devez-vous les mettre pendant votre absence ? Ne vous inquiétez pas, il existe différents moyens pour stocker ses biens.

Les différentes options pour stocker ses biens

Lorsque vous partez en voyage, à votre retour vous voulez retrouver vos meubles tels que vous les avez laissés. Pour cela, vous devez choisir les bons endroits pour les stocker. Il existe plusieurs options de stockage meuble. Tout d’abord, vous pouvez opter pour le garde-meuble. C’est une sorte de local où les meubles sont entreposés et où votre accès y est interdit. En effet, ce lieu est sécurisé. Vous pouvez également choisir comme option le self-stockage. À travers celui-ci, vous mettez tous vos meubles dans un box, qui sera surveillé, mais auquel vous aurez accès. Il y a aussi le stockage mobile. Un conteneur arrive chez vous. Vous y mettrez tous vos meubles puis un prestataire de services se chargera de les transporter dans un entrepôt. Enfin, vous pouvez opter pour le costockage. Cette option consiste à déposer ses meubles dans le garage ou dans la cave d’un particulier.

Quels sont les critères pour bien choisir le stockage de ses meubles ?

Faire le bon choix de votre stockage meuble est une des étapes cruciales des préparatifs de votre voyage. Avant de choisir l’option de stockage, vous devez d’abord évaluer la grandeur de l’espace dont vous aurez besoin. Vous devez par la suite, choisir celui qui vous convient le mieux et celui que vous préférez. Après, vous devez vérifier si vous n’avez pas besoin d’autres choses ou d’autres prestations complémentaires au mode de stockage que vous avez choisi. Enfin, vous devez évaluer la prestation en fonction de votre budget. Toutefois, n’oubliez jamais de vérifier si le lieu de stockage est bien sécurisé.

Quelles sont les formalités à suivre pour stocker les biens dans un lieu sûr ?

Vous devez savoir qu’il y a des formalités qu’il faut respecter avant de stocker vos meubles dans un stockage. Le premier acte à entreprendre est de faire l’inventaire des biens afin d’en évaluer leur valeur. Vous devez par la suite remplir une déclaration de valeur. Cette dernière vous servira pour votre dédommagement au cas où vos meubles seraint endommagés. Une fois l’inventaire terminé, la déclaration remplie, passez à la souscription à une assurance. En général, c’est la tâche de l’entreprise qui se charge du stockage de vous en proposer une. Mais vous pouvez également choisir l’assurance qui vous convient. Vous pouvez signer le contrat lorsque toutes ces formalités sont suivies.

Quels sont les avantages de stocker ses meubles dans un stockage meuble ?

Si vous êtes propriétaire, rentabilisez votre départ en mettant votre demeure en location pendant votre absence. Pour cela il faut que vous la vidiez ou du moins placiez les objets de valeur dans un lieu sûr. Cependant vous pouvez laisser quelques meubles, car c’est courant aussi actuellement de louer une maison meublée. Les autres affaires, vous les mettriez dans un lieu de stockage. Cependant, si vous êtes locataire, mettre vos meubles ailleurs vous permettra d’éviter de payer les loyers pendant votre absence. Effectivement, une fois le lieu vidé, le propriétaire peut le faire louer à une autre personne. Vous n’allez en tirer que des profits. Vos meubles seront bien gardés et vous n’êtes pas obligés de payer vos loyers.

Confiez le stockage de ses meubles à MondialBox

Actuellement, une autre option s’offre à vous également en matière de stockage des meubles. Vous pouvez faire appel aux prestations de services offerts par la société MondialBox. C’est une entreprise classée parmi les selfs-stockages. L’entreprise met à votre disposition des box accessibles 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Vous serez les seuls à avoir accès à ces derniers grâce à un code personnel. Avec un prix très raisonnable, les box seront bien sécurisés et régis par des surveillances vidéo très performantes. Côté assurance, celle-ci est déjà incluse dans les tarifs que vous devez payer, n’excédant pas les 2 500 €. Pour ce qui est de la durée du stockage, il n’y a aucune contrainte. Cependant vous devez terminer le premier mois. Pour le reste, la location se fait selon un système de pourcentage. Si toutefois vous voulez rompre votre contrat de location, vous devez tout simplement effectuer un préavis de 15 jours. De plus, vous n’êtes pas obligé de vous rendre dans les locaux. Un simple appel, un mail ou un fax peut suffire.

Quelles sont les pièces à fournir pour pouvoir louer un box chez MondialBox ?

Il va de soi que vous ne pouvez pas accéder à des lieux de stockage sans avoir effectué un contrat en bonne et due forme. Pour cela certains documents vous seront demandés. La première chose qui vous sera demandée est une pièce d’identité. Vous devez également fournir à la société un chèque de caution qui équivaut à un loyer d’un mois. Il faut présenter aussi un justificatif d’adresse ou de domicile. Enfin, la société vous demandera un RIB. Si vous êtes des entreprises ou des professionnels, il faut fournir en plus un extrait Kbis et un pouvoir du gérant. Une équipe de professionnels s’occupera de vous de 8 h à 17 h, du lundi au vendredi. Cependant, prenez le temps de fixer un rendez-vous avant de venir dans leur local.

En résumé, il est très possible de partir pour un long périple sans se soucier de ses meubles. En effet, nombreux sont les moyens ainsi que les lieux où vous pouvez entreposer vos affaires en toute sécurité. Par ailleurs, il faut effectuer le bon choix pour réaliser un stockage réussi. En outre, vous pouvez vous adresser à des professionnels pour vous occuper de toutes les démarches.